Aujourd'hui : samedi
23 juin 2018
Echos des collectivités adhérentes

Région Grand-Est, Entretien avec Pascal Mangin, vice-président culture du conseil régional.

La Région Grand-Est est issue de la fusion de l’Alsace, de la Lorraine et de la Champagne-Ardenne. Peuplée de 5,5 millions d’habitants, soit 8,4% de la population française, elle s’étend sur 57 500km2 et englobe dix départements.

Pascal MANGIN, président de la commission culture du Conseil régional du Grand-Est, expose les principes qui guident la construction d’une politique culturelle adaptée à l’ampleur de son territoire. Une politique déployée à la fois pour elle-même, en accompagnement des projets locaux, en dialogue avec les acteurs culturels territoriaux et en lien avec la DRAC.

EN SAVOIR PLUS >

Creil, Entretien avec Danièle Carlier, maire-adjointe à la culture.

Commune de l’Oise de l’ancienne Picardie aujourd’hui regroupée avec le Nord/Pas-de-Calais au sein de la région des Hauts de France, Creil compte près de 36 000 habitants et fait partie de la Communauté d’Agglomération Creil-Sud-Oise, l’ACSO (11 communes et 85 000 habitants). Dans ce territoire marqué par une forte crise de désindustrialisation, à partir des années 70, la politique municipale mêle étroitement enjeux sociaux et enjeux culturels.

Danièle CARLIER, maire-adjointe à la culture, expose les ressources culturelles de Creil et sa conviction qu’une politique culturelle, à la condition de se déployer de manière transversale en favorisant les partenariats tant entre équipements qu’entre territoires, s’avère essentielle pour défendre les valeurs de la République, le sens de la citoyenneté et le vivre-ensemble.

EN SAVOIR PLUS >
Communiqués de la FNCC

Centre national de la musique

Le 25 avril, au Festival du Printemps de Bourges, la ministre de la Culture a annoncé l’instauration d’une mission de préfiguration d’un Centre national de la musique à partir des préconisations du rapport de Roch- Olivier Maistre remis l’hiver dernier et pour lequel la FNCC avait été auditionnée. La Fédération voit dans cette initiative l’opportunité de conforter l’ensemble des filières musicales dans le respect de la multiplicité et de la pluralité de leurs esthétiques ainsi que de leurs différents modèles économiques, notamment les très petites entreprises (TPE) qui caractérisent l’écosystème des musiques actuelles.
TELECHARGER LE COMMUNIQUE>>

La Lettre d'Echanges
A LIRE, dans le N° 163 : mai-juin 2018
Voir aussi les sommaires des précédents numéros